La Camphinoise

La Compagnie

received_547926909523643.jpeg

Photo: Marianne Neplaz

Après une formation de comédienne au Conservatoire National Supérieur de Lille et au Grenier Maurice Sarrazin à Paris, Nathalie Grauwin a suivi des stages  avec Sophie Loucachevski, Claudia Stavisky, Anne Torès-Eugène Durif, Daniel Mesguish, Philippe Minayana , a participé à une veillée à Culture Commune avec Guy Alloucherie.Elle a joué au théâtre sous la direction de Lise Granvel et Maurice Sarrazin, Philippe Honoré , Catherine Beau et Eugène Durif, Philippe Honoré, Patrick Haggiag, Alexandre Barry, Graziella Delerm, Anne Marie Channelière, Stéphane Valensi… dans les rôles de Geeshe, Marguerite Gauthier, Mademoiselle Julie, Médée, deux monologues de Jean Luc Lagarce…

Au cinéma, elle tient le rôle principal féminin dans « La légende » de Jérôme Diamant-Berger avec Jean Yann et Rémi Martin , dans « OMPA » de Satibaldy Narymbetov tourné au Kazakhstan , dans « Outremonde » et « L’entrave » d’Olivier Volcovicci et dans « Sans freins » de Bernard Schoukro . Elle est  Marie dans « Les femmes de l’anarchiste » de Marie Noëlle et Peter Sehr

Elle sera au Studio Hébertot à partir du 29 octobre 2019 dans un monologue « L’amie » adapté du livre de Michèle Manceaux

Parallèlement à son travail de comédienne, Nathalie Grauwin est également auteure et metteure en scène

« Rosalie ou la délirante » : Après une lecture au Théâtre de Lons le Saulnier et au Théâtre de La Bastille, « Rosalie ou la délirante » fut mis en scène par Nathalie Grauwin au Théâtre Marcelin Berthelot à Montreuil du 25 Novembre au 5 Décembre 2004 et au Théâtre de L’ONDE (Vélizy- Villacoublay) le 25 mai 2005.

« La Cafétéria » a été lu le 4 avril 2005 au Théâtre des 2 Rives de Charenton et mis en espace par l’auteur. Quelques scènes ont été présentées à l’ONDE dans le cadre du festival d’écritures contemporaines.

« Rituel(s)» a été lu au cours du Festival d’Avignon 2009

« Journal d’absence » est en attente de publication

« La déchetterie » est en cours d’écriture

Nathalie Grauwin a également mis en scène « Une soirée chez Petra von Kant » à l’espace Lilas en scène en avril 2010.

« Le bourgeon » de Georges Feydeau a été créé au TOP à Boulogne Billancourt en Octobre 2013 puis tournée durant les saisons 2013-2014 et 2014-2015 pour une

« Dans les bras de Courteline » fut en tournée de Février à Avril 2016

Nathalie Grauwin a dirigé pendant plusieurs années :

 

  • Des ateliers enfants et adultes pour la mairie de Saint Mandé et la mairie de Vincennes

  • Un atelier pour la Compagnie Cécile Backès au collège de Commercy

  • Elle a été la metteure en scène choisie pour une création partagée pour la Scène Nationale 61 et elle a mis en scène deux spectacles enfants et adultes à Alençon

  • Une troupe amateur la compagnie « Les écoutilles »

  • Des ateliers pour personnes en difficulté pour la mairie de Commercy , pour la mairie de St Mihiel-Région et le centre social Kergomard à Verdun, région Meuse

  • Un atelier pour une classe de SEGPA en collaboration avec le théâtre de Suresnes Jean Vilar

Compagnie

La Camphinoise

La Compagnie La Camphinoise a été créée en 2018 sous l’impulsion de Nathalie Grauwin qui en est sa directrice artistique.

 

Encouragée par Laurent Dréano, qui suit le travail de Nathalie Grauwin depuis des années, et après avoir passé un long moment à Amiens au moment de la programmation de sa mise en scène de « Le bourgeon » à La Comédie de Picardie, Nathalie a donc ancré sa compagnie à Picquigny dans la Somme.

La rencontre avec Franck Petit qui est le président de La Camphinoise a été déterminante dans la décision de s’implanter dans la région.

 

Nathalie Grauwin est née à Douai et a passé son enfance et son adolescence en Région Hauts de France. Le souhait de revenir dans sa région natale est également un élément très important dans cette démarche.

 

Outre la création de spectacles, la compagnie souhaite faire un travail d’ateliers et de transmission auprès de collégiens mais également auprès de tous les publics

Nathalie Grauwin est passionnée par ce travail d’ateliers qui enrichit non seulement sa vie mais également son travail de metteure en scène.

 

La fraternité est un thème cher au cœur de Nathalie Grauwin et c’est d’ailleurs un projet de spectacle en discussion avec Laurent Dréano d’après « Plaidoyer sur la fraternité » d’Abdenour Bidar

 

La compagnie La Camphinoise est la garante des valeurs suivantes : le respect de soi et des autres, l’humilité, la rigueur, le sens du collectif.

Le travail de Nathalie Grauwin est avant tout basé sur l’humain. Elle porte son attention sur l’être en tant qu’individu unique.

Différents rendez vous ont été pris avec la Région et le Département afin de mettre en place des actions sur tout le territoire.

17883A9671 copy.JPG

Comment Construire une Cathédrale

Après une lecture le 31 Août 2018 à La Maison de la Culture d'Amiens , l'équipe de la MCA et son directeur Laurent Dréano ont proposé à Nathalie Grauwin et à son équipe de créer le spectacle à la MCA à la rentrée 2020.

Photo: Guillaume Lemarchal